h1

Fragments (3)

24/02/2010
Une petite foule inhabituelle est rassemblée, tournée vers le bassin. Le fichu des femmes, la blouse enfilée à la hâte sur une robe. La peau rugueuse et écarlate des hommes en pantalon de toile bleue, le visage fermé et dur, l’ombre de la casquette sur le regard. Le quai est encombré d’un fatras de filets, de cordes, de dragues de pêche rouillées et de câbles, autour desquels, en temps ordinaire, s’activent les matelots. Dans un coin, des caisses oubliées remplies de têtes et de viscères de poissons en train de pourrir, exhalant la puanteur. Ce matin-là, il n’y a pas d’activité sur le port. Tout est suspendu. La lumière est pourtant belle. Et douce. Et c’est comme si la nature toute entière souriait et se moquait du malheur qui avait frappé les hommes. Comme si, après la furie de la veille, elle aussi contemplait son œuvre.
La foule était figée dans le silence. Ahurie par l’effroi. Les femmes, poings serrés devant la bouche, pour ne pas crier, ne pouvant détourner les yeux. Spectacle offert aux villageois, que la veille encore, ils n’imaginaient que devant leur télé et loin d’ici.
Une corde pendait du bastingage d’un chalutier amarré au quai. L’enfant du pays attaché par les pieds se balançait au bout. La corde tendue, grinçant contre la proue au gré des mouvements du navire. Seuls sa tête et ses bras étaient plongés dans le bassin, dont les eaux grises et irisées de fuel avaient étouffé les cris et le dernier souffle de vie.
Publicités

One comment

  1. Très actuel ce nouveau texte, très « Treberien »…en même temps, c’est presque une invitation au voyage…une danse macabre d’un autre temps…le temps moderne…Merci de nous faire danser;-)



Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :