h1

EXCLUSIF : le blog CEPHEIDES reçu à Matignon par François FILLON

19/11/2010

Le Premier Ministre François Fillon a accepté de recevoir le blog Céphéides en exclusivité après un début de semaine mouvementé au plus haut niveau de l’Etat.

Céphéides : Fin septembre, vous avez déclaré que Nicolas Sarkozy n’était pas votre mentor.

François Fillon : Non, en fait, ce n’est pas ce que j’ai dit.

Céphéides: Comment ça ?

F.F : Pour vous dire la vérité, j’étais enrhumé et je devais accorder un entretien à France 2. A cause de mes sinus, on a compris « Nicolas Sarkozy n’est pas mon mentor », en fait j’ai dit « Nicolas Sarkozy n’est pas bon menteur ».

Céphéides : En effet, ce n’est pas du tout la même chose.

F.F : Eh non !

Céphéides : Mais vous n’avez pas essayé de rétablir la vérité de vos propos.

F.F : Non, à peine avais-je prononcé cette phrase qu’elle était reprise sur toutes les radios et les télés. Le coup était parti. Et puis, à l’écoute des commentaires, j’ai vite compris tout ce que je pouvais tirer de ce malentendu.

Céphéides : Ca vous a valu d’être reconduit à votre poste de 1er Ministre ! A entendre les analystes politiques, de simple collaborateur, vous êtes devenu hyper-Premier Ministre… Quelle ascension !

F.F : Eh oui, c’est incroyable !

Céphéides : Mais alors cette phrase que personne n’a entendue, Nicolas Sarkozy n’est pas bon menteur, tout de même, c’est une info non ?

F.F : Oui, c’est une info !

Céphéides : Qu’il faut décortiquer, commenter, décrypter. Vous vous rendez compte ? Tout le mois d’octobre, les analyses politiques autour de cette fausse phrase !

F.F : Oh les analyses politiques ! Plutôt des supputations, des échafaudages répétés en boucle, Fillon candidat en 2012, Fillon affranchi du Président, l’hyper-Premier Ministre, tout cela, ce ne sont que des formules …

Céphéides : Donc, Nicolas Sarkozy n’est pas bon menteur. Cela nous apprend au moins deux choses : que le Président est un menteur, ce qui est grave, et qu’en plus, vous vous en apercevez, parce qu’il n’est pas bon menteur. Il est mauvais comédien et vous n’êtes pas dupe !

F.F : Non je ne suis pas dupe. Vous savez, c’est un bonimenteur.

Céphéides : Un bonimenteur ! Vous y allez ! Il nous ferait son boniment, comme une diseuse de bonne aventure, comme un bohémien sur les marchés ? Un montreur d’ours ?

F.F : Non, tout de même, il n’est pas originaire de Bohème. Il est certes issu de la diversité, de la première génération, fils d’immigré hongrois. Mais vous savez que depuis cet été, depuis l’action du Président, il n’y a plus de bohémiens en France.

Céphéides : Bien, vous dites qu’il n’est pas bon menteur, d’accord, mais vous êtes le seul à le voir, non ? Et puis, c’est une grave accusation, tout de même, alors François Fillon? Quels mensonges ? Il faut nous dire…

F.F : Quand en août 2007, il dit qu’il sera le président du pouvoir d’achat, c’est repris par tout le monde, débat à la télé, à la radio. Mais il ment ouvertement. Et six mois plus tard, bien avant la crise, à la conférence de presse de janvier 2008 ? que dit-il ? Le pouvoir d’achat, le pouvoir d’achat ! Qu’est-ce que vous attendez de moi? Que je vide des caisses qui sont déjà vides ?… Bel exemple de tromperie et de mépris. Mais voyez-vous, Solange, du Mans, vous savez je connais bien la Sarthe, elle, elle y a cru. Et là, c’est très embêtant. Quelle crédibilité de la parole politique ? Mais que voulez-vous que je dise ? C’est le Président tout de même.

Céphéides : C’est curieux, vous parlez de mensonges comme Ségolène Royal. Fort de votre popularité, vous n’allez pas vous présenter en 2012 contre le Président par hasard ?

F.F: Ecoutez, pour le moment, je mène mon action en accord avec le Président.

Céphéides : J’imagine que le week-end dernier a du être éprouvant pour vous ? Une démission, une nuit plus tard une reconduction ? Difficile nerveusement.

F.F : Je suis allé me détendre au Mans, j’ai tourné un peu sur le circuit avec Devedjian.

Céphéides : Devedjian ?

F.F : Oui, Devedjian.

Céphéides : Qui est-ce ?

F.F : Le ministre de la relance.

Céphéides : Ah, je ne le connaissais pas. On ne l’a jamais vu. Et pourquoi avec Devedjian ?

F.F : Il a pas le moral. Le Président le dégage du gouvernement et de l’UMP des Hauts de Seine. Il va le proposer à Bayrou pour son shadow cabinet.

Céphéides : Mais Monsieur Fillon, vous avez composé le gouvernement sur le circuit du Mans ?

F.F : Non, c’est le Président qui a choisi. Je suis bien épaulé. Je lui fais toute confiance.

Publicités

One comment

  1. Bravo à Céphéides pour cette interview exclusive. Fillon candidat de l’UMP en 2012 ? pas impossible, affaire à suivre !



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :