h1

Céline, coupable idéal

28/01/2011

Céline devait figurer parmi les personnalités célébrées en 2011 dans le cadre des Célébrations Nationales organisées par le Ministère de la Culture. Découvert avec le Voyage au bout de la nuit, il apporte un renouveau à la littérature française. Une nouvelle façon d’écrire, avec une langue crue et populaire. Il devient alors un écrivain reconnu.  Seulement, dans la tourmente des années 30, l’auteur, qui était en cela un homme de son temps, partageait avec bien d’autres la haine des juifs. N’hésitant pas à la proclamer haut et fort, il met son talent au service de l’antisémitisme au travers de pamphlets et d’articles divers. C’est un créateur littéraire et en même temps un antisémite. Deux facettes, deux réalités réunies dans la même personne.

A la suite de la protestation de Serge Klarsfeld, le président de l’association des Fils et Filles des Déportés juifs de France, le ministre de la culture s’est ravisé et a retiré son nom de la liste des personnalités.

Contre le ministre, contre Céline, on se déchaîne. On invoque la morale publique. On condamne. On refait le procès d’un homme, d’une époque. Alors qu’il ne faudrait que les considérer comme une figure ou un moment de notre histoire, avec distance et sans passion. Surtout en ne jugeant pas le passé avec notre morale du présent. L’avantage de ce travers est de prendre la posture du procureur, drapé dans la morale, pointant du doigt la faute de l’accusé.

La conséquence de cette affaire, c’est que cette année, on ne parlera pas de Céline. On ne parlera pas de son oeuvre, certes. Mais on ne dira rien non plus de son antisémitisme. Encore moins de l’antisémitisme qui taraudait cette période de notre histoire. C’est une lapidation post mortem à peu de frais. Céline entre dans la zone grise de notre mémoire. Au tribunal de l’opinion, c’est toute une époque qu’on oublie.

Publicités

One comment

  1. Merci pour cet article de début d’année avec un brin de littérature, un soupçon de mélange morale et histoire qui ne font pas bon ménage…à bientôt



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :