h1

5ème BIENNALE PHOTOGRAPHIQUE DE CONCHES (27) – Confrontation (s)

23/10/2013

Image

Focus sur les travaux de deux photographes

UNE SERIE DE PHOTOGRAPHIES DE JEAN-MICHEL LELIGNY, une France de traverse

 « La France est le pays des ronds-points, des zones d’activité et des pavillons qui s’étendent à la périphérie des villes ». C’est cette France, celle de ses habitants et de ses paysages, que Jean-Michel LELIGNY, journaliste et photographe, est allé redécouvrir. A bicyclette, le long du méridien de Paris, la méridienne verte, de Dunkerque à la frontière espagnole. « 2°20 la France par le milieu » est le titre de l’ouvrage d’où sont tirées les photographies présentées à Conches-en-Ouche dans l’Eure. Un poteau électrique planté au milieu de nulle part, le pont-levis de Grand Millebrugghe, la mine d’or désaffectée de Villanière dans l’Aude, le portrait d’un bricoleur de belles carrosseries à Sainte Geneviève des Bois. Son œil photographique saisit un territoire souvent survolé ou traversé à très grande vitesse. Jean-Michel LELIGNY choisit le parti de la lenteur comme vertu pour prendre le temps de nous regarder. Un regard au rythme de son vélo.

 « MA NORMANDIE AMBULANTE » DE PASCAL LECOEUR, un regard d’ethnologue

Pascal LECOEUR est d’abord un commerçant ambulant. Chaque jour, il sillonne les routes de campagne en Normandie pour vendre des fruits et légumes. Ses clients, il les connait depuis 20 ans. Ils lui ouvrent leur porte, leur intérieur. Et parfois, en entrant, il tombe sur une scène de vie ordinaire et en fait une photographie. « Surtout ne bougez pas lance-t’il à cette femme dans sa cuisine, sous son casque à bigoudis, je vais chercher mon appareil et je reviens ! ». Il est donc aussi photographe, Pascal LECOEUR, et même photographe ethnologue. C’est une plongée dans une campagne de la France d’aujourd’hui, des portraits de gens simples. La France d’à côté ? Loin des métropoles. Dont on ne parle pas. Ils vivent de peu et hors de la modernité. Une seule pièce à vivre qui fait cuisine, salle à manger et salon. Le poêle à bois dans la cheminée, la gazinière et la télé. Des objets fonctionnels. Un café sur la nappe en toile cirée, les deux mains jointes. On sait se contenter de l’essentiel. C’est aussi une France qui vieillit, avec la solitude qui affleure. Et le tic-tac de la pendule du temps qui passe, même si ici il semble s’être un peu figé.

Et aussi…

La 5ème Biennale Photographique de Conches, organisée cette année sous le thème « Confrontation(s) », présente également six autres photographes :

 Nadia Makhlouf

Olivier Adam

Thierry de Beaumont

Jean-Jacques Moles

Gérard Castello-Lopes

Alain Desvergnes

A découvrir jusqu’au 1er décembre 2013

Ville de Conches-en-Ouche (27) – www.conches-en-ouche.fr – Tél. 02 32 30 76 42

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :